Le silence, je le ressens depuis toujours. C’est un mot sans matière, une idée sans nom. Le silence dans la tête est un regard sur soi, sur les autres avec l’univers.

C’est un passé, un devenir, une culture, une envie, une question.

Pour exister le silence à besoin d’une forme. Abstraite à partir de 1986, dans une matière épaisse je la conçois figurative 12 ans plus tard. Elle cesse alors de devenir silencieuse. Elle contient une énergie et une possibilité infinie d’échange avec soi même.

Le monde à la rencontre de la peinture

Depuis mes études aux Beaux Arts de Paris, je confirme que la peinture à l’huile a ses lois; et qu’elle me renvoi ce qu’elle me donne. Je ne peins plus dans la matière, mais avec la matière. Je maîtrise le plan et la peinture sur la toile pour créer un monde visible, silencieux et libre.

En réalité sur la toile n’existe que deux dimensions, la verticalité et l’horizontalité. La confrontation des deux à pour effet de créer une distance et un espace de vie. C’est ainsi que je pense par les vides et regarde par les pleins. Ma peinture à l’huile est fluide, elle donne au sujet la possibilité de vivre et d’être en nous même.

La peinture à la rencontre de soi

Je pense que la représentation de ce monde n’a aucun sens si l’on n’en fait pas partie.

 

Aujourd’hui un regard sur l’univers

«Même si la peinture ne change pas le monde, elle porte à un autre regard sur le monde»

Expositions

Expose en France, en Italie.

Dernière exposition à la biennale d'Art contemporain de Besançon

Récompenses

Prix de Paris / ville de Lyon - 1987

Contact

balland.ph@gmail.fr / Téléphone : 06 99 28 32 49

11, Rue Henri Baigue Besançon, France

  • Facebook